LSD on Mars

Syndicat LSD : L'aventure continue sur Mars
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Défis Bobodisco zone Big Quake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elien

avatar

Masculin Nombre de messages : 1151
Age : 37
Syndicat : LSD
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Défis Bobodisco zone Big Quake   Mer 20 Jan 2010 - 18:59

[ 18/01/2010 18:54 ] Post de Bobodisco : Tribale
- « Vide… Un vide incommensurable, le mouvement s’étiole, les actions se figent.

J’observe une véritable course à l’immobilité prônée par d’abscons dogmes de possession sans qu’aucune vision future de leur propre pouvoir ne soit d’une quelconque utilité. »

*Hélant la foule dubitative, je levais la voix en omni-direction*

- «Oui vous, là, la bande de scolopendres adipeux qui privilégiez le « possédé » sur la substance, vous là, que j’argue avec véhémence, qui ne faites que couiner sur les hausses d’un marché d’action ou d’argent, digne de nos anciennes tares libérales, de chutes de météorites quasi chamaniques ou demande de plan de l’autre zouave Germanique !"

- "Mais le reste, quant est il ? Vous n’êtes plus des terras sur une planète hostile mais des gérontocrates dans leur tour d’ivoire bureaucratique cherchant à plaire à ces pairs et à sa hiérarchie, à coup de bistouri et de gras ideauxe, ce n’est plus le Klondike d'Ares mais la City de Mars."

- "Alors, maintenant je vais m’occuper de vous dynamiser un peu, bande larve protozoaire dont la couardise est proportionnelle aux énormes engins scarifiant le sol de leur morne décadence, haut comme nos anciennes tours de bureaux gris et insipide, où la routine répétitive ne faisait plus de nous des explorateurs ou des guerriers. »

- « J’ai entendu parler de Gentleterrans, là je ne vois que des Ants’terra »

* L’œil aiguisé, les gestes lestes aillant tôt fait de faire basculer la colonne de livre au titre complètement imperméable à la notion « d’esprit sain », je souriais d’un sourire séculaire, ma folie se transformant en poison que je mithridatise à outrance en mots et concept *

- « Afin de faire ressortir vos véritables instincts, je vous propose une joute tribale, quelque chose qui ne touchera pas à vos « chers » engin de creuse, je vous propose pendant cette semaine, d’acquérir le tome «Du Karma Bollywodien » que je porterais à chaque creuse. »

- « Tome qui sera le relais de plusieurs VS entre protagoniste, avec aucun but louable ou azuré, hormis le simple fait de retrouver des instincts primaires sans hypocrisie »


- « Maintenant quelques règles,

- Pas d’artéfact tronquant vos êtres véritables, soyez « nu » hormis l’obligation de porter le relais que sera mon bouquin (ou ne venez pas pleurer parcequ’untel vous a pris vos gants « super gros qui font mal »

- Ensuite la joute se passera sur la zone Big Quake, avec les risques inhérents de pollution, de radiation ou d’un coup de sang du proprio, pas de déménagement en cours si vous possédez le bouquin.

- Les sorties sont obligatoires quand vous détiendriez le jalon, de plus, celui qui l’arrachera du corps dépité du vaincu devra déclarer une sympathique ode, cynique, égocentrique et narcissique à souhait à celui à qui il l’a prit dans le duel, ceci dans notre zone Rp à moins que votre couardise ne vous en empêche.

- Enfin, celui qui sera capable de me le rendre à partir de dimanche 00 :00, aura en échange l'intégralité de la collection du savant fou (en sommes deux livres) et fera partis du cercle restreint des véritables cinglés narcissiques de la planète.

- Il n’y aura aucun remboursement, ni assurance, vous venez vous perdre de votre plein gré dans un enfer où les démons sont des terras.

- " Je résume pour les macrocéphales aux neurones d'amibe en hibernation (Cp9?), je porte un livre qui doit rester sur zone, le seul moyen de me le prendre est le vs, celui qui l'emporte doit tancer le perdant permettant ainsi d'identifier le porteur, et celui qui sera le plus puissant aura le deuxième tome".


*Je sortis de ma pochette de cuir un feuillet du « Grand Karma » l’attachant à ma ceinture par une chaînette de métal, et le laissant pendiculer le long de mes hanches à la vue de tous. J’enlevais ensuite tous mes artés lambdas, des médaillons fatigués et usés aux cuirasses érodées*

- « Alors, les céphaliques du vide en expansion, vous connaissez ma capacité au VS, qui a envie de danser avec moi ? »

*Cette dernière phrase avait éveillée des instincts et des rancœurs, et je sentis le poids de regard prédateur sur ma modeste personne*

- « Je pense que je vais survivre au moins …2 ou 3 h…. » Marmonnais-je avec un sourire, sadique et masochiste.


[S'en suit des avertissements répétés de la part de la Casse.]

Réponse de : Elanore
*Les flammes de l’enfer sont dans ses yeux d’ambre. Elle arrive dans l’exploitation discotèque. Ce soir, c’est la danse. Car ce soir chez bobo… Bref. Elle arrive donc, la mine déterminée, ses gestes prestes, son karma bleuté irradiant d’un froid coupant, bref, ce soir narcisse est de sortie, et elle est plutôt jolie à regarder, comme d’habitude. Léger coup d’œil dans le rétro de son béhémot pour vérifier quand même.

Elle était pleine de délicate intention, et déjà, l’instinct tribal reprenait le dessus alors que d’un coup d’une sauvagerie brutale, elle l’enfonça contre l’acier de son kréator. Dans un état second, hautement créatif, elle dessina une fresque dont son comparse de toujours était la figure centrale. Eblouie par son œuvre d’un esthétisme rare, de quelques larmes de sang, y signa son nom sur sa visière fissurée.

Elle rebroussa chemin, regagnant son bunker, oubliant encore dans sa victoire, d’emporter son trophée

[Suite à votre duel contre Bobodisco, vous l'avez soudé avec son scaphandre contre les turbines d'évacuation radio-actives d'un Kréator. Son état est critique : irradiation générale. Vos soudures sont esthétiquement trés réussies !Durant votre bagarre vous avez essayé de voir les objets portés par votre adversaire, mais vous n'avez pas pu le mettre KO. Vous gagnez cette rixe mais n'avez pas recuperé quoi que ce soit sur votre concurrent. ]


Réponse de : Elanore
*Elanore avait bien reçut le message en provenance de la casse. Décidément. Ça n’allait pas être de tout repos, et assez astreignant, visiblement… Surtout que le Deimos ben, il avait quelque chose d’assez effrayant.



Y a comme un franc qui tombe, là.



Maelochxz, -hé oui, s’il savait d’où allait venir le grain de folie, il s’en serait probablement gardé- Lui avait raconter que Goliath avait une passion pour les films de zombie, et autre film d’horreur. Et il se trouvait, -ça tombait si bien- que c’était très bientôt l’anniversaire de Goliath. Il y avait des chances pour qu’elle paye de sa personne, plus que prévu certainement, parce que pour chatouillé Deimos fallait avoir un grain. Elle se rendit donc au bar. Toute fringante. Déjà que l’idée de Bobodisco l’avait fait rire, mais là y avait un bonus à la clé, un storyboard fou de boxon.



Elle se dit, à ce moment là, quel dommage pour les possédés des Grands Anciens, elle aurait également trouvé le moyen de chatouillé Antiriep.



Bon dans la série spéciale Halloween en retard, Carnaval un peu en avance, film d’horreur de série B (b) il y avait dans les rôles principaux, Narcissisme & Egocentrisme ou l’attaque du zombie … Elle nota dans un petit calepin ou s’alignais ses pattes de mouches :


Bobodisco dans le rôle du savant fou frankensteinien
Deimos (probablement malgré lui) dans le rôle du Zombie dopé au plasma noir
Les casseurs ben des exterminateurs de gêneurs du concours du savant fou


Elanore dans le rôle de l’idiote qui réponds au téléphone, qui ouvre les SAS d’entrée et qui hurle en se cloisonnant à l’intérieur de sa concession.



Restait à savoir, (ou pas) si elle survivrait au scénario, mais quand on aime, on ne compte pas. Entre deux petits rires, elle notait qu’il lui faudrait un héros dans son histoire. Mais elle s’en souciera plus tard, c’était l’heure de l’acte deux, l’idiote reste sur place. Elle se pinça le bras pour se donner une constance plus dramatique, pris une grande respiration, et très près de Goliath*

-« Oh mon dieu !

*ca commençait fort*

-« Bobodisco a réveillé les TERRIBLES » *elle appuya sur se mot avec conviction* « Casseur de Big Quake, Il a réveillé leurs colère et leurs insatiable appétit de chair humaine ! »

*Certes, comme actrice, Elanore n’aurait probablement pas droit à un oscar, mais comme il s’agissait de série B, ce n’était pas très grave*

-« Je sens qu’il vont me transformer en carpaccio d’Elanore à la sauce bleue »

*Il manquait une bande sonore à la TINTINTIIIIIN… mais elle en trouvera bien une… *
Réponse de : Inquisiteur
* L'Inquisiteur entre dans le bar. Il porte son scaphandre de combat et divers artéfacts qui laissent à penser qu'il est prêt à combattre. Il s'avance, s'éclaircit la voix et prend la parole en ces termes : *

- Cet après-midi, il vous a été fait, par le sieur Bobodisco, l'annonce d'un concours qui se déroulerait sur la zone Big Quake. Admirablement, il a eu la présence d'esprit de vous avertir d'un potentiel "coup de sang du proprio". Voici venir le coup de sang, sous forme d'un décret.
Sachez ceci : la zone Big Quake est une zone de travail pour les Casseurs, pas un centre d'entraînement ou de divertissement.
À présent, veuillez noter qu'à compter de demain midi et jusqu'à la fermeture du concours, tout terraformeur qui s'aventurera sur la zone Big Quake risquera de recevoir la visite des Vigiles de la Casse, de se voir offrir l'installation de la climatisation sur son véhicule et surtout qu'il verra par plusieurs fois le ciel s'obscurcir pour que s'abatte sur la zone une Mort Froide.
Ceci est le premier avertissement, il ne sera pas le dernier et nous vous invitons à le communiquer à vos proches.
Si le choix de la zone a été fait pour décourager les téméraires, soyez sûrs que les Casseurs feront de leur mieux pour que s'ouvre l'enfer sous les pieds de ceux qui s'installeront sur leur zone.
Il vous sied de concourir sur notre sol, à votre guise.
Si d'aventure ce concours à un gagnant, nous ferons en sorte qu'il l'ait amplement mérité.
À bon entendeur...

* Son devoir accompli, le Diplomate syndical s'installe à sa table et commande un café serré. *


Réponse de : Stilgar
"Pas mal cette annonce de film de série B , ma chère Elanore. Je crois bien que toutes les deux nous allons avoir droit à la même séance de projection. Vents, sables et autres anomalies climatiques.

Tout ça pour quoi ? La Gloire ! Parce que voilà, il faut bien l'avouer ce sont nous les deux plus belle plantes de mars et nous sommes les seules dignes d'incarner ce rôle si valorisant de greluche qui courent dans tout les sens en se tuant les cordes vocales.

Je tiens tout de même à préciser mon rôle dans Narcissisme & Egocentrisme ou le concours de la mort. C'est par le sens tribal, bestiale, instinctive de cette joute que j'ai été tenté !
Je me suis d'ailleurs déjà peinte le visage de peinture guerrière, en appliquant directement de la suie de larve grillée.
J'ai tout de même gardé mon vernis pour les scènes de dialogues fougueux.
De toute façon, je ne me fais aucun doute sur le faite, que c'est moi est moi seule qui suis en capacité de remporter le concours. "

*Reste concentrée sur son rôle*

"Et j'espère que j'aurai le soutient de tous les martiennes et martienne pour ma nomination a Greats Red Awards, suite à ce magnifique rôle que m'aura donné l'occasion de jouer Bobodisco. Je remercie d'avance mon père et ma mère que j'ai a peine connu. Mes frères et sœurs de sables qui continuer à bosser pour la tribu. Et moi parce que je le vaux bien. "

" Concernant les rôles secondaires des casseurs de métaux. On connait tous leur force et leur détermination. Cela nous promet des effets spéciaux de toute Beauté ! Et du grand spectacle. De quoi ravir les foules de terraformeurs qui seront là pour m’admirer belle comme un soleil levant sur une dune. "
Réponse de : Elanore
Il régnait un silence assourdissant, sans le moindre woukhaatas, et depuis la seconde annonce des casseurs, Elanore était dans l’expectative…

En avait t’elle fait assez ? Est-ce qu’elle arriverait à cadrer l’histoire correctement, réussirait-elle à faire passer l’émotion vraie dans son piètre jeu d’actrice ? Mais déjà, un changement s’opérait sur sa concession : Big Quake. Et elle desserra imperceptiblement le col de son scaphandre… Repérant la caméra toujours active de l’œil de Mmemo.

***
LE Pieu :

Gros plan sur la cuisine, concession Elanore. La déco est sobre, autant qu’elle. Sur le sol, luisait toujours un ange de juicy carott’s. Il semblait que la demoiselle n’avait pas un grand plaisir pour la vaisselle, deux ou trois bricole traînant ça et là entre l’évier et le plan de travail.

Quand Soudain

TINTINTIIIIIN

Son scaphandre ne lui appartenait plus, il semblait qu’elle avait dorénavant un maître. Un coup d’œil sur son voxterm lui indiqua que c’était Deimos. Cette sensation était des plus étranges. Comme un besoin pressant d’aller travailler, et exécuter les tâches quotidiennes.

-« AAAAAAAAAh

Le coup du gardien du Nartex. Il fût un temps, à ses débuts sur mars, elle avait eu l’occasion d’observer (et surtout de faire observer) les douleurs de l’arc éléctrique. Tendue à l’extrème (excellente performance d’actrice, fin c’est p’tet parce que ça lui fait vraiment bobo)

KO pour le compte, elle tombe avachie la bouche entrouverte, les yeux révulsés.

Coupé (forcément, elle est HS)

19/01 13:39

Votre Gardien Inquisiteur, vous a molesté. Depuis son Narthex il a activé votre Pieu de la Soumission et en a fait jaillir un arc électrique extrêmement puissant. Votre scaphandre a trés mal supporté le choc, et vous n'êtes pas non plus au mieux de votre forme après ce traitement, mais dans sa grande clémence, il conçoit que vous ayez besoin de vous alimenter pour travailler et vous offre deux rations de survie. Attention, le fait de subir des chocs répétitifs de la part de vos gardiens peut avoir de trés lourdes conséquences sur votre santé.
Votre Gardien vient de déclencher le premier arc électrique depuis son Narthex. Votre Scaphandre de survie est fortement dégradé et ne pourra résister qu'a deux autres arcs électriques avant une baisse de niveau fatale
Réponse de : Bobodisco
- "Ha mince, ça été rapide" pensais je avec un gout de sang, d'ozone et de ratatouille Marseillaise dans la bouche.

*Flashback*

Un éclat de folie, un zeste de misanthropie, une éternelle aigreur des lâches, des faibles et de immobiles, bref tout un sympathique cheptel pour une histoire d'instinct.

J'avais lancé un rite, une danse tribale, instinct de loup, ancestraux qui devaient resurgir de nos trop grands besoin de protections et de contrôle sur les choses qui nous entourent.

La première dame apparue, petite gazelle des vents, sigles 37 sur la visières et coupe de cheveux électriques.

Nous dansâmes dans les ridules de sables, le vent tourbillonnant s'éleva, quelques passes et esquives et mon cerveau lança déjà un message des oreilles internes

*Burps, manque de bière, sol à 45°, rotation incontrôlable, éjection des aliments*

Puis avant que j'aille eu le temps de déglutir les restes d'un juicy avalé en douce, par on ne sait quelle techniques de closes combats, je me suis retrouvé projeté sur la turbine de son Kreator, la t°C fut elle qu'elle soudain instantanément, le scaphandre à la tubulure.

Ceci me laissa le temps de penser à mon enfance en milieux hostile, à mes formations de hackeur dans des bouges infâmes, à un plat de spaghetti bologniaise....Ha non ça c'était le cerveau qui commençait à fondre.

...Hélas, ma constitutions de crevette séculaire, m'empêchait de quitter la réalité, et la douleur continua jusqu'à ma mise en stase, on aurait cru une merguez.

*Silence*

* Je sortis de ma stase, fit quelques pas, et regarda par la fenêtre*

Une ombre à l'opposé du bunker d'Elanore, quelque chose d'autre, plus félin, plus sombre. La lumière et la chaleur provoquaient des déformations atmosphériques, mais je reconnu une danseuse du désert, fleur mimétique des sables arides, Stilgar.

"Étrange, seules les femmes ont assez de tripes pour venir danser, à croire que beaucoup de testostéronné ont peur, mais c'est vrai que peu sont prêt à sacrifier leur monotonie pour exacerber leurs instincts animaux, peu sont capable de créer le dynamise sans attendre et jouer de l'éternelle "réaction", et souvent, ce sont les femmes qui sont "actions". Ce constat en amène un autre.

"Je suis dans la zone la plus dangereuse avec les deux plus pugnaces et callipyges femmes de Mars, peut être en y aura t'il d'autres..."

Sur ces pensées, je sortit mon livre à la main...

*Rire Guttural d'un Boss lunatique et zebrage de l'atmosphère*

"P'tin va pas être une mince affaire, de s'éveiller par delà les cénobites grégaires"
Réponse de : Stilgar
"C'était l'heure, hier soir j'étais tout d'abord restée silencieuse à l'annonce de Bobodisco. Il avait toujours cette manière si imagée de s'exprimer que de suite je me suis projeté dans la situation qu'est la mienne actuellement.
Le film de ce défi se déroule.
Comme prévu et annoncé, les casseurs ont commencé à nous mettre la pression afin de nous faire fuir de leur chantier.J'en ai encore les cheveux qui puent le cochon grillé et la tête retournée.

Mais un engagement a pour moi valeur de traité signé avec son sang. Et de toutes façon dès l'annonce j'étais aller poser mon cul sur Big Quake . D'ailleur de suite je n'ai pas senti cette position comme des plus confortables. Mais bon mon illustre postérieur, si petit qu'il est arrive toujours à ce dessiner deux petits ronds confortable dans le sable pour s'installer.

C'était d'ailleur dans cette position que j'étais. Scaphandre au vent, il reflétait la lumière du jour tombant, l'éclat qu'il projetait à l'infinie était un peu plus terne depuis le traitement du gardien de la Casse. Mais je ne pense pas qu'un autre personne pourrait lancer des feu de lumière tel que moi uniquement avec un équipement estampille FIRME.C'est certainement le signe 37 de cuivre seul accessoire sur moiqui m'aide un peu.

D'un pas d'une élégance dont même Belmira resterai en émoie, je me dirige vers la concession de l'écrivain narcissique dit Bobo pour les intimes. Et je vais lui prouver que ce diminutif lui va à ravir .

Bercée par le Chant des Dunes et déjà pris dans les méandres d'une mort froide que j'entendais au loin, j'aborde plutôt sereinement ce combat. Ce n'est pas que j'ai le physique d'un brutus, mais mes muscles sont bien dessinés et je peux me prévaloire d'une bonne souplesse un physique idéale d'actrice en somme.

D'ailleur je me demande où est Elanore, pas loin certainement. Encore en train m'admirer j'imagine. Ah, il y aura certainement de belle images à garder. L'arpenteuse hurlante des dunes martiennes, pas mal comme nom... manque un peu de strasse mais bon, j'aime autant rester dans l'ombre, alors c'est pas pratique.
En y pensant c'est raté pour le coup la discrétion.

Allez, il est face à moi. Plus qu'a le bouffer. Hum, il a réussit son coup, mais instinct tribaux remontent !


Suite à votre duel contre Bobodisco, vous l'avez écrasé sous un cric de levage, et lui avez fracturé les omoplates et perforé un poumon. Finalement vous avez bien fait de conserver ce cric que l'on vous avait prêté !Durant votre bagarre vous avez essayé de voir les objets portés par votre adversaire, et vous avez remarqué quelque chose de facilement dérobable. c'est après un superbe KO sur votre ennemi que vous repartez d'un pas triomphant avec l'objet Grand karma Bolliwoodien. Ce dernier est rajouté dans votre inventaire. "
Réponse de : Elanore
*Elle observait le duel entre La arpenteuse hurleuse des dunes, et l’écrivain savant fou frankensteinien, les ombres de big quake lançaient des reflets verdatre sur leurs scaphandres, légèrement grillé et endommagé par les nombreux périls qu’avait vu la journée.

Big Quake. Ce géant de fer, malmené par les ans, par les combats. Que rêvé de mieux pour tourner un film d’horreur ? Qu’espéré de mieux, pour une frayeur ?

Les lunes de mars ceignaient les rouges de leurs éclats blafards.

Stilgar tendait bien haut son trophée bien mérité. Mais Elanore, n’avait pas dit son dernier mot, et peut être espérait elle à tord de happer ce bien si convoité. Les ombres dansaient alentour, et leurs jeux maudits dûment surveillés par les casseurs. Elle allongea sa démarche, et fonça vers Stilgar, l’œil étincellant de convoitise, et peut être un peu aussi, d’excitation.

Alors qu’elle s’élance, le climat change violement. Homer, avait tenu sa promesse, et le froid intense gela ses mouvements presqu’instantanément.

-« Une pensée pour Sisyphe …..

Et les éclairs fusent, dansent, éclaire encore Big Quake, le monument maudit, quand l’image en fondu enchaînés, zoom les visages défaits du concours de la mort.

-« Une pensée pour Toi, presqu’un an.

Elle semble figée dans une posture éternelle. Souffrance et éblouissement, les casseurs ont désertés la zone de froid, et ils restent seuls, à s’offrir aux éléments outrés.


Réponse de : Bobodisco
Une danse macabre, un chant des ténèbres, les horizons sont floues, le sang verse dans me poumons délabres, le ciel se teinte de couleurs ocres, des ombres et des formes intangibles errent autours de moi."

Dans ce fracas d'os et de douleur, je vois la lumière qui scintille, des éclairs étranges courent sur les dunes, le vents engouffres dans les plaies béantes de mon scaphandre, et je vois la Miss Stilgar, son sourire bestiale, l'humanité disparue laissant que les grimes de sont visage comme des notes de musique africaine.

Le cric enfoncé dans ma poitrine me rappelle souvenir lointain et époque nostalgique.

Elle sourit.

Moi aussi.

La grande mécanique est enclenchée.

- "Félicitation, femme des sables et des dunes" dis je avant de cracher du sang."

Et les éclairs dansaient sur la Structure invitant l'esprit à la contemplation.
Revenir en haut Aller en bas
Elien

avatar

Masculin Nombre de messages : 1151
Age : 37
Syndicat : LSD
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Défis Bobodisco zone Big Quake   Mer 20 Jan 2010 - 19:05

[ 19/01/2010 22:01 ] Post de Voxterm :




[ 19/01/2010 22:35 ] Post de Voxterm : Big Quake breath


http://www.tem-la-firme.com/UserFiles/Flash/Sismic-explosion.swf
http://www.tem-la-firme.com/UserFiles/Flash/big_quake_tem.swf

Vous ressentez une grosse vibration avec un grondement très sourd.
Les servos-moteurs de vos Scaphandres s'emballent.

Un bruit effrayant retentit du chantier Big Quake.
Un bruit de métal déchiré, broyé arraché.
Il est conseillé d’évacuer la zone Big Quake durant le pic radioactif.
La Caste des foreurs ou personnel propriétaire d’un Skullpass doit passer un scanner médical.
Les mécaniciens des Syndicats implantés dans la zone Big Quake doivent inspecter et réparer le matériel endommagé par ce nouvel emballement du squelette Big Quake.

Big Quake breath
Indice de violence - niveau 3

Ce courant se lève une nouvelle fois, traversant le monstre éventré pour se répandre sur les concessions.
Ne sortez que si vos compétences et votre niveau matériel vous le permettent.
Ce vent se charge d'une forte radioactivité et provoque des angoisses.


[ 19/01/2010 22:36 ] Post de Voxterm : Alarme Big Quake (ZDV1)


http://www.tem-la-firme.com/UserFiles/Flash/BigQuake_sirenhigh.swf

Une sirène d’alerte vient de s’allumer tout en haut d’un des Derricks géants de Big Quake.
Son alimentation en energie ainsi que son état peuvent laisser perplexe plus d'un expert, pourtant elle vient de de cracher son onde sonore.

La sirène fonctionne une fois puis s’éteint.


[ 19/01/2010 22:39 ] Post de Voxterm : Spectres & Angoisses


http://www.tem-la-firme.com/UserFiles/Flash/brainphaseTheFirm.swf

Seuls les casseurs habitués a cet endroit arrivent a amortir les plus gros problèmes mais la plupart ont des concessions ravagées.

Certains Terraformers ayant accès à Big Quake sont épouvantés et parlent de spectres de haute taille qui les regardent…
D’autres disent que des mains ont essayé de les attraper.
Les spectres silencieux ont l’air d’êtres équipés de Scaphandres de La Firme recouverts d’une armure Laufer.
Ils apparaissent selon leur dire dans les distorsions provoquées par les radiations.
La panique suite à ces visions occasionne beaucoup de blessures ainsi qu’un mauvais travail.

"Viens en bas viens........."
Revenir en haut Aller en bas
Elien

avatar

Masculin Nombre de messages : 1151
Age : 37
Syndicat : LSD
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Défis Bobodisco zone Big Quake   Mer 20 Jan 2010 - 19:08

Réactions diverses :

[ 19/01/2010 23:25 ] Post de Bow : ...
"Notes de Bow du 19 janvier 2010 au soir :

Suite à une petite querelle de territoire, une Mort Froide Muselée est lancée sur la zone Big Quake.

S'en suit un évènement tout à fait inattendu quoi que parfaitement prévisible : 30 minutes plus tard le Big Quake Breath, le fameux Vent Radioactif est signalé sur les écrans géants.
D'autres phénomènes liés à une forte radioactivité font aussi leur apparition, entre autre on signale des "visions" de spectres au niveau des zones de distorsion provoquée par les radiations.

Interprétation : la Mort Froide Muselée a manifestement suffisamment déstabilisé la structure de Big Quake pour que des poches radioactives alors isolées de l'atmosphère percent la structure d'acier ou le permafrost.
La présence d'un faible vent de Nord-Est (-curieux, le Vent courant était, si mes relevés sont bon, la Vague Viking, Vent d'Ouest relativement présent niveau vitesse-) captant cette radioactivité et la traînant dans son sillage doit être la cause de l'interprétation d'un Big Quake Breath par les capteurs, que j'appellerais donc aussi "Muselé", puisque provoqué par l'Homme (à défaut d'être contrôlé).

Il semble cependant que ce "nouveaux" courant n'ai pas la puissance de "l'authentique", mes relevés n'indiquent pour le moment aucune augmentation de la radioactivité.

Comme déjà dit, penser à faire un passage dans ce brasier, si possible avec l'accord et le soutien de la caste "propriétaire", il y a beaucoup de chose à mesurer, étudier et sûrement à comprendre.

Penser aussi à recueillir le témoignage des connaissances sur places à l'instant t.

Suffit pour aujourd'hui"

Réponse de : Maelochxz
* Regarde l'écran avec une pointe de dépit se demandant bien à quoi jouaient Stilgar, Elanore, Bobo et les Casseurs...
Il y a des lieux à respecter, et il en est de même pour les vents...
Vida son verre d'un trait et sortit sans mot dire.*

[ 20/01/2010 01:29 ] Post de Maelochxz : Ire

* MaelochXZ sortit du bar furieux, il entendait les sirènes de Big Quake hurler au loin ce qui lui rappelait le spectacle affligeant qu’il avait entraperçu sur le voxtern du bar.

Le Chant des Dunes était corrompu ce soir là, certainement ébranlé par la rencontre entre cette Mort Froide dénaturée et le Big Quake Breath.

Il ne comprenait pas, non vraiment pas, ce qui avait bien pu passer dans la tête de sa compagne et de son Amenokal.

Ceci était une hérésie pour l’Enfant de Mars qu’il était et cela frôlait les limites de sa compréhension du monde. Il essayait de se calmer en rythmant ses pas dans les dunes mais rien n’y faisait : la furie envahissait son karma, sombre et incisive.

Les échéances qui se profilaient ne permettaient pas de tels errements ludiques. Il savait que les méandres de l’esprit de Bobodisco était condamnés depuis des éons par tout semblant de rationalité mais comment celle qui berçait ces songes et celle qui était censée guider son peuple pouvait s’adonner à de telles futilités avec une telle inconscience ? *

« Narcissisme et égocentrisme. » maugréa-t-il face aux vents. Son regard vert jade luisait de mépris. Il était un des fruits de cet enfer et vivait ces évènements comme une offense à la Pourpre.
« Comment peut-on considérer Big Quake comme un terrain de jeu quand on sait ce qu’elle représente, elle la « Porte vers le Cœur » ? Comment peut-on prendre le risque d’une irradiation massive pour une simple lecture ? Comment peut-on compromettre certaines approches diplomatiques avec la Casse pour un plaisir personnel ? Comment peut-on rester sur une zone quand l’on sait que cela va entrainer une déferlante de Mort Froide, celle qui régit nos Abandons, le Souffle de Mars ? Il n’y a qu’une seule et unique explication : la folie. Pure perte. »

* Le Nomade en cet instant était redevenu froid comme une pointe d’obsidienne, son karma vacilla pour la seconde fois.

Il avait envie de détruire quelque chose de beau, créer quelque chose d’informe, pleurer des larmes de sang, crier son échec, libérer ou exalter cette rage indicible.

Il ne fit rien de tout ceci.
Il se laissa tomber à genou puis commença à réciter une litanie ancienne qui revînt frapper soudainement sa mémoire : *

« Ayac mocahuaz zan cen tlapupulihuizti
Ma zan ni chalchihuitl ni teocuitlatl
O zan ye o nipitzaloz o nimamalihuaz »

(Personne ne restera tout disparaitra
Même si j’étais de jade, même si j’étais d’or
O je serai pulvérisé, je serai perforé.), puis ajouta :

« Père, toi qui de la Forge scrute nos moindres faits et gestes,
Toi qui sait être attentif et attentionné envers ta famille,
Murmure aux vents le nom de ton Frère, que nous puissions l’aider, le protéger avant son exil. »

* Le simple fait de refocaliser son attention sur l'essentiel l’apaisa. Il se rappela alors sans peine les paroles du Prêcheur : « Terra Prima était douce et domestiquée pour ce qu'elle croyait être ses enfants. Mais le matricide ne sera plus. La Rouge a l'âme du père, l'âme du guerrier… »


Réponse de : Herkus
**C'était bien digne de Deimos, ça... Utiliser les Anciens et leur puissance pour des broutilles.... 3 jeunots qui se battent à la régulière, pour un challenge, et lui qui ne supporte pas qu'on l'approche de trop pres... Et c'est encore Mars qui trinque....

Des 3, le vieil adepte ne pensait qu'un seul de ces combattant... Une petite drôle... Peut-être une future invitée dans le studio d'enregistrement ... Si elle survit... Ca doit être la couleur Rouge de Mars qui fait tourner les sens et le sang, qui oblige à la violence, qui force les colons les moins endurcit à vouloir à tout prix faire pleurer son voisin.
Mais qu'est-ce qu'elle est allée foutre là-bas ? Faut-il qu'elle soit devenue folle, à force de vouloir connaitre gros Rob' sans espoir de l'entendre raconter sa vie ?
Ou bien... Quoi ? Elle est amoureuse de l'autre liseur de livres abscons... Ou de la nomade qui se tente de se fondre dans le désert Martien ? ... Ou .... ? quoi ? ... Bref... Dans moins d'une semaine, il faudrait sans doute l'aider à récuperer un semblant de santé mentale... A force de trainer pres de ces casseurs, et de se prendre tout ces coups.... **
Revenir en haut Aller en bas
Elien

avatar

Masculin Nombre de messages : 1151
Age : 37
Syndicat : LSD
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Défis Bobodisco zone Big Quake   Mer 20 Jan 2010 - 19:11

[ 20/01/2010 10:10 ] Post de Elanore : Tribal (2)
Nuit.

Le froid étant ses lames, et la transperce de part en part. Elle sentait tout ses membres engourdis, marchant dans le noir le plus pur. Ses mouvements altérés par sa prison naturelle de chair, qui s’étendait dans le chaos névrotique des souffles furieux de Big Quake, transporté par la mort froide.

Elle ne voyait même pas ses mains. Son cœur battait à en rompre sa poitrine, elle le sentait tressauter comme un oiseau tentant de transpercer sa coquille de chair et d’os.

...Un escalier de fer….un couloir étroit est obscur… Il lui parvient les accords d’une musique, qui en ce lieu parait irréelle…

http://www.youtube.com/watch?v=PCjwxItb_p4

Alors elle avance, attirée par l’ombre, de plus en plus noir à mesure qu’elle s’enfonce dans son coma.

Ah, tu voulais voir Elanore, tu voulais faire un film ? On passe à la scène finale ?
Un grain de poussière, un grain de plus, intégré dans ta folie furieuse. Ils sont froids, plus froid que tout ce que tu as pu sentir depuis ta première inspiration, si faible, si chétive, si insignifiante déjà.


-"Je viens... oui... Je viens...Att...

Et si les morts se levaient pour de bon ? Et si la pantomime devenaient réelle... Et si la fiction prenait le dessus ... Qu'adviendrait-il d'eux ?

-"Ils attendaient la mort, elle concourt....

Ils sont comme l’oracle, ils sont morts, ils sont vide, ils sont noir du néant. Le vide attire l’air, l’ombre, la lumière, le néant pomperait son sang.

Et ils la frôlent de l’aura, lui chatouille le karma, l’appelle encore au fond, dans le silence, captivée.

+++

Elle se débat, comme une furie, ils l’emmènent, ils l’ont emmenées, Elle sent leurs mains décharnée et leurs odeurs délétère de ce qui n’est plus, de ce qui ne devrait être là. Elle se débat, ouvre les yeux, les clones de la firme et leurs scaphandres blancs…

-« ID 94525, hypothermie généralisée.

Elle se laisse emportée comme un sac de farine, elle n’a plus une once de force, elle se laisse envahir par la fièvre et le délire, la nuit durant, hantée par les spectres au fond tout au fond, la sous le bunker, sous le sol, sous Big Quake…. Derrière ses paupières…

-« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

Crie t’elle alors qu’elle s’éveille, encore en proie à la maladie…



Terrorisée, elle se rend clopin- clopant dans la stase syndicale, regardant partout si d’une ombre fugace, d’un recoin du bunker, de derrière une dune, de son regard … Ne sort une chose vorace et implacable, un spectre du fin fond de l’ombre, au fond… Tout au fond.

[ps à Herkus pour l'image]


Réponse de : Stilgar
« Le combat d’hier, celle des ombres de souvenir m’en reste. Prise d’un soiffe guerrière tribale je me suis jeté à corps perdu sur Bobodisco. On m’a raconté que je l’aurai transpercé d’un cric, pourtant je n’ai pas l’habitude de faire l’entretien de Betty moi-même, en général je préfère que notre Shaman de Métal Bow s’en occupe de ces pattes délicates, au pire ce sont les petites mains de la FIRME. Enfin dans ce genre de moment, on utilise tout ce qui nous passe par la main.

Ce qui est sûr, j’ai eu le plaisir de retrouver le livre tant espéré sur le pauvre Bobo. Je me sentais un peu déboussolée après ce duel, ce n’est pas mon habitude de molester des hommes de lettre. Mais c’était son défi et moi aussi je subissais les contres-coups de cet engagement.

Un peu hébétée, mais fière de moi, je suis rentrée au bunker pour boire un élixir des sables avant de reprendre un éventuel combat avec Elanore. De fortes douleurs ont commencés à me prendre au ventre, je courus aux chiottes … Et surprise ils ont explosés, je ne comprends toujours pas comment un si petit trône en inox peu stocker autant de merde!
D’un coup je compris beaucoup plus facilement mon malaise physique, heureusement que le juicy m’a permis de résister jusque là.
Prise dans ma concentration d’avant combat, je ne mettais même pas rendu compte qu’ils avaient été sabotés par une personne tout à fait consciente de ce qu’elle trafiquait. Sans même regarder mon journal de bord, je savais que c’était un coup de la Casse.

Cette septicémie m’a cloué sur mon fauteuil de bunker. Impossible de ressortir affronter ma féline adversaire à la crinière bleue et à l’œil cinématographique. Mais je ne pouvais me résigner à rentrer en stase. C’est alors que j’ai vu la Mort froide s’abattre sur Big Quake. J’enrageais, moi nomade dont la cérémonie d’abandon passait par la traversée de ce vent martien si particulier, je ne pouvais y aller.
Lancer cette puissance des grands anciens sur de fières aventurières de la rouge, qui en rien ne veulent offenser la caste des foreurs… Hum, chacun ces croyances et ces principes.
J’ai aussi vu l’esprit de Big Quake s’éveiller, impressionnant. Mais que faire, lui non plus nous ne voulions pas l’appeler à nous, si la concession était déserté, cela n’était pas de notre choix.

Je respecte les vents, tous les vents et toutes les croyances qui en découlent. Assumant mes propres voies, je suis aussi prête à subir le courroux de certains aveugles.

La nuit c’est passé toujours, me tordant de douleur. Au petit matin je n’ai pu résister plus longtemps, Lovel m’a accueillit sous sa toile pour me faire boire l’une de ces décoctions tribales qu’elle a sût très bien agrémenter à son goût.

Big Quake vient de laisser des traces radioactives sur les dunes de la zone, des dessins bien particuliers se dessinent à la surface du sable. Je retourne fouler cette aire de chaos.
Je sais qu’Elanore m’attend avec son regard bleu si perçant qui photographie toute variation de la lumière. C’est droite, mon chèche bien calé dans mon scpah qui ne laisse apparaître que mes yeux d’un azur profond tournés vers le désert que je m’avance. »


Réponse de : Elanore
Elanore, toujours très troublée par sa nuit, s’élance. L’estomac noué.

Mais quand c’est dit, c’est dit. Quand on prends une décision, on s’y tient, et ce n’est pas une armée de fantôme qui l’empêcherait de poursuivre ce concours !

D’ailleurs, Elanore en profite pour cadrer la Nomade. L’arpenteuse hurleuses des sables à l’air très en forme. Ela court vers Stilgar qui ne semble pas trop s’en émouvoir, tant elle est fixée sur son objectif, arrive à portée…

BLANC

Ça a du faire un bruit comme PUM ! Aléatoirement, peut être CRAK, quand son arcade sourcilière s’est brisé sous le choc sourd de l’épaule de Stilgar. Elle a pas eu le temps de voir grand-chose, et essaye de réajusté ses pensées absconses.



Quelque instant plus tard, une main s’avance vers elle, elle l’attrape.

Elanore a perdu le concours. Stil avait toujours le livre mytique, Le karma (bo)boliwoodien, et Elanore avait uniquement récupéré des contusions.

-« On dirait que tu es toujours sur la sellette…

Puis par vox interposée :

-"Sedenta, trouve moi un steak, un gros, nan pas pour les grilles, pour l'coller sur mon oeil

Et elle se marre, s'en allant dans le soleil (pas) couchant, prendre un repos bien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Elien

avatar

Masculin Nombre de messages : 1151
Age : 37
Syndicat : LSD
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Défis Bobodisco zone Big Quake   Jeu 21 Jan 2010 - 18:50

[ 21/01/2010 16:12 ] Post de Homer :
la mort et le froid réunis par la force des grands anciens n'avaient pas suffit à mettre fin à ces inutiles duels.
Voyez incultes, contemplaient une nouvelle fois la puissance de la ferveur.


[ 21/01/2010 16:13 ] Post de Voxterm : Voxterm


Une anomalie climatique est en formation sur la zone Big Quake


[ 21/01/2010 16:14 ] Post de Voxterm : Alarme Big Quake (ZDV1)


http://www.tem-la-firme.com/UserFiles/Flash/BigQuake_sirenhigh.swf

Une sirène d’alerte vient de s’allumer tout en haut d’un des Derricks géants de Big Quake.
Son alimentation en energie ainsi que son état peuvent laisser perplexe plus d'un expert, pourtant elle vient de de cracher son onde sonore.

La sirène fonctionne une fois puis s’éteint.


[ 21/01/2010 16:34 ] Post de Voxterm : Brasier radioactif


http://www.tem-la-firme.com/UserFiles/Flash/Sismic-explosion.swf
http://www.tem-la-firme.com/UserFiles/Flash/big_quake_tem.swf

Vous ressentez une grosse vibration avec un grondement très sourd.
Les servos-moteurs de vos Scaphandres s'emballent.

Un bruit effrayant retentit du chantier Big Quake.
Un bruit de métal déchiré, broyé arraché.
Il est conseillé d’évacuer la zone Big Quake durant le pic radioactif.
La Caste des foreurs ou personnel propriétaire d’un Skullpass doit passer un scanner médical.
Les mécaniciens des Syndicats implantés dans la zone Big Quake doivent inspecter et réparer le matériel endommagé par ce nouvel emballement du squelette Big Quake.

Big Quake breath
Indice de violence - niveau 3

Ce courant se lève une nouvelle fois, traversant le monstre éventré pour se répandre sur les concessions.
Ne sortez que si vos compétences et votre niveau matériel vous le permettent.
Ce vent se charge d'une forte radioactivité et provoque des angoisses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Défis Bobodisco zone Big Quake   

Revenir en haut Aller en bas
 
Défis Bobodisco zone Big Quake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agriculture en zone urbaine face au deficit d'infrastructure
» La zone métropolitaine contribue à 90% à la recette fiscale
» Zone de stockage
» Forêt interne de Konoha - Zone interdite
» Dreamers bring ideas, projects to post-quake Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LSD on Mars :: RDC - Dôme Syndicale - Section Publique :: E.L.I.E.N :: Events archives-
Sauter vers: