LSD on Mars

Syndicat LSD : L'aventure continue sur Mars
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Antaelus ID : 146840

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antaelus



Masculin Nombre de messages : 7
Age : 30
Syndicat : Indépendant
Rank : 2
Date d'inscription : 08/07/2014

MessageSujet: Antaelus ID : 146840   Dim 20 Juil 2014 - 2:37

Antaelus rentrait de creuse, il préférait éviter le vent qui s'annonçait. Il se rendit à la baie d'observation et ouvrit le lourd rideau blindé pour observé dehors. Le soleil se couchait sur l'horizon et l'espace d'un instant, Antaelus cru voir un ciel azur se dégradant sur le rouge à l'horizon. Des nuages dans le ciel, presque noirs d'un coté, et brillant de reflet or et cuivre de l'autre. Résultat d'un soleil rougeoyant se couchant au loin derrière les montagnes. Antaelus cligna des yeux et cette image disparut, mirage ou réminiscence d'une mémoire perdu ? Il ne savait lequel des deux, mais cela le fit sourire. A dire vrai, il souriait à chaque fois qu'il observait le coucher du soleil, comme s'il oubliait tout le reste, un moment intime entre lui et l'astre du jour.

Durant ces heures de solitudes, Antaelus avait explorer plus en détails son bunker, il l'avait fouiller de fond en comble comme s'il cherchait quelque chose de précis et avait fini par trouver quelque chose. Un petit carnet maculer de sang se terrait dans un coin du garage.

" Ainsi, ce bunker avait abrité quelqu'un d'autre avant moi. " Avait il pensé en se saisissant de sa trouvaille. Mais il ne l'avait pas encore ouvert depuis, se disant qu'il avait le temps de se plonger dans ce recueil macabre. Et le temps était venu.

Il s'installa devant la baie d'observation le carnet en main et l'ouvrit avec précaution. Les premières pages était collées par le sang et illisibles pour la plupart. Seule la dernière avait survécu. Antaelus se mit à lire à voix haute comme s'il lisait la page pour quelqu'un d'autre.

Citation :
Cette page sera la dernière, parce que ce soir je quitte cet enfer, j'ai enfin compris comme partir. Je laisse ce carnet derrière moi, seul témoignage de mon passage sur cette planète maudite.
Toi qui lis ces lignes dois maintenant avoir compris... La firme nous ment, elle nous ment sur tout depuis le début ! La terraformation de mars est voué à l'échec et les conflits entre syndicats et idéologies aveuglent les autres. Ils ne voient pas ce qui se passe, mais toi tu le vois maintenant, tu le sais...
Je vais te livré ici mon dernier secret. Ne jamais faire confiance à qui que ce soit et trahir avant d'être trahis est la seule façon de survivre à cet enfer. Ne fait même pas confiance a ce que tu vois ou ce que tu entends, tes propres souvenirs peuvent te trahir, ne les écoutent pas. Fait comme moi et rédige tout sur un carnet. Garde ce carnet à l'abri, n'en parle à personne, ne le montre à personne et surtout ne relis jamais ce que tu as écris, cela pourrais avoir changer et te plongera dans le doute.
Au revoir, toi que je ne connais pas, je te souhaite bonne chance, puisse tu trouver toi aussi un moyen de fuir.

Antaelus sourit en terminant la dernière ligne et tourna la page pour voir s'il y avait quelque chose au verso. Et en effet il y avait bien quelque chose. Quelque chose qui le fit sourire à nouveau.

Citation :
Ce soir je quitte cet enfer, ce sera donc ma dernière page.
La firme nous a abandonné, nous sommes voués a mourir ici, mais c'est moi qui choisirais comment je pars et pas eux !
J'ai réussi a me bricoler une arme et je compte bien m'en servir, même si elle ne peut tirer qu'une seule fois... De toutes les façons je n'aurais pas besoin d'un deuxième tir.
Toi qui lis ces lignes ne te laisse pas abusé par ce que tu crois voir ou entendre, tes propres pensées peuvent te trahir, ne fait confiance à personne ! Fait comme moi, consigne tout par écris. Mais surtout, surtout ! Ne relis jamais ce que tu as écris ou tu pourrais te perdre et perdre ta raison par la même occasion... Bonne chance...

" Et bien une chose est sûre, ce type était complètement cinglé ! " S'exclama t'il alors qu'il refermait le carnet.
" Franchement... Quel intérêt de tout consigner par écrit si ce n'est pas pour le relire ? Et le pire dans cette histoire c'est que je suis sûre que toutes les autres pages était du même genre, il aurait put en écrire des milliers comme ça, un vrai best seller ! Mémoire d'un parano qu'il aurait put l'appeler ! "
Antaelus parlait tout seul dans son bunker, un observateur extérieur aurait put le prendre pour un fou, mais la réalité était tout autre.

Il se parlait à lui même, et profitait de sa solitude pour exprimer tout haut ses pensées, ce qui lui permettait de mieux réfléchir. Dialoguer avec lui même lui permettait de faire les questions et les réponses issu de plusieurs mode de pensées d'analysé ses propres paroles sous différent aspects et cela lui semblait normal.
Il se remémora alors ces premières venue au bar du forage. Il avait été prévenu par un certain Leto que le bar pouvait être dangereux pour les nouveau arrivant, que certains vétérans aimait bousculer les petits nouveaux et que certains caractères s'enflammait rapidement aux paroles hasardeuses.
Cela l'avait fait sourire et le faisait encore sourire, c'était un environnement tout aussi hostile que la planète en elle-même mais curieusement il s'y sentait à l'aise, presque comme chez lui...
Chez lui... une notion qu'il ne comprenait pas très bien, ne sachant vraiment où était ce " Chez lui ", était-ce ce bunker ? Ou ailleurs ? Mais comme il se sentait plutôt à l'aise dans son bunker il avait décidé que ce serait dorénavant son " Chez lui ". Aussi simplement que cela Antaelus commençait à s'habituer à la rouge et à ce qui l'entourait. Il avait parfois l'impression de reconnaître des noms, des sensations, mais ne se questionnait pas dessus. Si sa mémoire lui faisait défaut il n'avait qu'à s'en construire une nouvelle.

A cet effet Antaelus avait étudier le bestiaire de la ZDV, il lisait les archives au fur et à mesure qu'il en sentait le besoin pour comprendre ce qui se passait, ce qui se disais. Et dans le chaos du bar avait fait une rencontre.
Elle se nommait Kalhaere. Elle était infirmière dans un syndicat et avait accepté un verre proposé par Antaelus, ce qui n'avait pas été pour lui déplaire. Une discussion s'en était suivit, puis plus tard une autre et finalement il fut invité à rejoindre le syndicat de l'infirmière.
Puis quelques rebondissement plus tard avait finalement intégré le syndicat LSD. Il s'y sentait a l'aise également et avait décidé que ce serai aussi son " Chez lui ", si bien sûre le syndicat l'acceptait après sa formation. Il ferait tout pour cela, mettrai ses compétences à leur disposition, en développerai de nouvelles si nécessaire, il ne baisserait jamais les bras face à la difficulté et ne laisserai jamais tomber un de ses co-syndiqués.

Il était temps pour lui de se rendre à son syndicat, il regarda une dernière fois par la baie d'observation. Le soleil disparaissait lentement mais à vu d'oeil. Antaelus lui fit face et serra son poing contre sa poitrine. Il resta ainsi durant les dernières minutes ou il vit encore le soleil puis lorsque ce dernier eut disparut complètement, il clama. " J'attendrai ton retour en repoussant les ténèbres ! "

Antaelus referma le rideau de protection et enfila son scaphandre avant de sortir, direction le syndicat LSD.
Revenir en haut Aller en bas
 
Antaelus ID : 146840
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LSD on Mars :: Hall d'accueil : Le Syndicat LSD :: Nos Membres encartés-
Sauter vers: